112017Mai
Le loup-garou et la licorne : Comprendre le TDAH chez l’adolescent

Le loup-garou et la licorne : Comprendre le TDAH chez l’adolescent

Par Dr Martin Pearson, psychologue

Réflexion clinique d’un psychologue

Au fil de mes années comme psychologue auprès d’adolescents et de leur famille, une compréhension clinique a pu émerger qui me permet aujourd’hui de mieux outiller mes clients présentant un TDAH. Un des enjeux majeurs de l’adolescence est la quête d’identité : savoir qui on est et où on va. Cette quête est particulièrement difficile pour les adolescents présentant un TDAH. En effet, il faut être en mesure de maintenir notre attention assez longtemps pour réfléchir sur nous-même ! Ceci pose un grand défi lorsqu’on vit avec un TDAH puisqu’il est souvent difficile de prendre le recul nécessaire pour analyser nos expériences de vie, de départager ce que l’on aime de ce qu’on n’aime pas et de faire un choix d’étude pour notre future carrière.

Voici donc un petit guide qui permettra aux adolescents et à leurs parents de mieux comprendre le TYPE de TDAH présent chez eux. Un prochain article visera des pistes pour mieux gérer notre TDAH selon le TYPE présenté.

Type Loup-Garou (TDAH)

Le côté Loup-Garou est présent seulement à certains moments chez l’adolescent. Parfois la transformation est partielle et vous remarquerez seulement certaines des manifestations suivantes :

  • Aime les défis
  • Souvent têtu et désir avoir raison
  • Difficile de se remettre en question
  • Veut beaucoup d’autonomie et peu de responsabilités
  • Attend souvent à la dernière minute pour effectuer des tâches ennuyantes (ex : vaisselle, devoir, etc.)
  • A besoin de beaucoup de stimulation
  • Parle vite et peut se fâche rapidement
  • Est un animal de meute, c’est-à-dire qu’il aime vivre parmi les autres
  • Lorsqu’il est content, le Loup-Garou est un clown qui aime jouer des tours et faire des blagues

Type Licorne (TDA)

Contrairement au Loup-Garou, le côté Licorne est présent en permanence chez l’adolescent. Voici certaines de ses manifestations :

  • Cet animal vit souvent dans son monde imaginaire : la tête dans les nuages !
  • Est un animal solitaire : aime vivre à l’écart des autres (ex : chambre au sous-sol). Elle passe souvent inaperçue car elle ne dérange pas les autres
  • C’est très difficile pour la Licorne d’initier des projets ou activités qui ne sont pas suffisamment stimulantes (ex : aller porter des cv pour un emploi)
  • Se dit souvent perdu dans sa tête et ses pensées (ex : difficile de faire des choix)
  • Puisqu’elle est très lente dans l’action, ses décisions et pensées, l’entourage a souvent tendance à la prendre en charge et faire les choses à sa place
  • A besoin de moments solitaires car la Licorne sent que l’environnement autour d’elle va trop vite
  • A une tendance à faire de l’anxiété si on la presse trop
  • Procrastinatrice chronique : la Licorne attend à la dernière minute pour faire les choses ennuyantes ou non stimulantes
  • La Licorne a tendance à égarer très souvent des objets importants (ex : clés, porte-monnaie, devoirs, agenda, etc.)
  • Peut passer de longues heures à texter. Le temps d’écran excessif est souvent un problème.

Conseils de base pour mieux gérer son animal :

  • CONNAÎTRE son animal et l’impact qu’il peut avoir sur sa vie et son entourage est la première étape.
  • Bien le NOURRIR ! Ces deux espèces ont tendance à manger beaucoup de glucides au détriment de protéines et de lipides. Réduisez donc les glucides !
  • Les faire BOUGER ! Le Loup-Garou a besoin d’un minimum journalier d’une heure d’activités physiques. Diviser ce temps en deux pour la Licorne.
  • Faites-les DORMIR ! Environ 75% de ces deux espèces manque de sommeil. Faites-les dormir un minimum de 8 heures par nuit.