Au Québec, l’an dernier, plus de la moitié des couples en union libre ou mariés se séparaient selon Statistiques Canada. Les recherches scientifiques effectuées chez les couples ont pu identifier plusieurs facteurs situationnels susceptibles d’entraîner un divorce. Ainsi, l’infidélité, les problèmes financiers, la maladie mentale (ex. : dépression, anxiété, trouble de personnalité, etc.), et les épreuves de la vie (ex. : deuil, perte d’emploi, etc.) figurent en tête de liste de ce classement.  D’autres facteurs intraconjugaux ont également une grande influence sur le niveau de satisfaction d’un couple. Le psychologue américain John Gottmann a d’ailleurs écrit sur ces facteurs présents entre les partenaires qui permettent de prédire un divorce chez un couple. Sa théorie fait appel à quatre variables prédicatrices ou cavaliers de l’apocalypse qu’on retrouve chez un couple au bord du divorce: le mépris, la critique, les reproches ou la fuite. Bien entendu, ce n’est pas parce que votre partenaire vous reproche quelque chose que votre couple est nécessairement à la dérive. En effet, même les couples heureux vivent des conflits! Cependant, à la grande différence des couples  insatisfaits, les conjoints qui ont su développer, au sein de leur cellule conjugale, de l’amitié, de la complicité et de l’intimité vont mieux traverser les tempêtes et éviter les écueils.

Ainsi, dans le cadre d’une thérapie conjugale ou thérapie de couple, le psychologue aidera les conjoints à développer et renforcer leur complicité mutuelle en adaptant ses interventions selon les besoins des personnes qui le consultent. Mais quand doit-on consulter un psychologue pour une thérapie conjugale ? La réponse à cette question dépend de vos attentes face à votre relation et votre niveau de confort mutuel dans la situation que vous vivez. Plusieurs couples qui viennent me consulter croient que la communication est la clé de tous les problèmes conjugaux. Selon ce précepte, les couples qui sont malheureux sont des couples qui ne communiquent pas ou communiquent mal. Cependant, les recherches ont prouvé que la communication est un faible prédicateur de la réussite d’un couple. Souvent, d’autres choses beaucoup plus importantes sont à travailler. Dans tous les cas, le psychologue spécialisé en thérapie conjugale est un professionnel formé pour intervenir auprès de votre couple. Il pourra vous guider en fonction de votre réalité conjugale actuelle en vous proposant des moyens pour initier ou soutenir le changement dans votre vie de couple.